Faubourg Le Majella : référendum dimanche

Par myriamtougasdumesnil
Faubourg Le Majella : référendum dimanche
Un complexe résidentiel locatif de trois bâtiments totalisant 82 logements pourrait voir le jour sur le site de l'église Saint-Gérard-Majella. (Photo : Le Canada Français - Archives)

Le référendum sur le projet de conversion de l’église Saint-Gérard-Majella en complexe résidentiel se tiendra demain, le dimanche 10 novembre, de 10 à 20 heures.

Les promoteurs proposent la création, sur le site du lieu de culte, d’un complexe locatif mixte de trois bâtiments totalisant 82 logements.

Deux immeubles de quatre étages comprenant chacun 32 appartements seraient érigés entre l’église et le parc François-Xavier-Langelier, qui la sépare de l’école La Relance. Le presbytère serait démoli pour faire place à un immeuble de 12 logements sur trois étages.

Dans leur dernière proposition aux citoyens, les promoteurs ont parlé de la possibilité de transformer l’église en salle communautaire. Il a aussi été question d’aménager six logements dans son chœur. Enfin, la création de 89 espaces de stationnement souterrains et 31 cases extérieures est prévue.

Réticence

Des résidents du secteur ont exprimé à maintes reprises, notamment lors de consultations publiques, leur réticence face à ce projet de développement résidentiel. Ils redoutent ses impacts sur la circulation, le stationnement et la qualité de vie dans le secteur. Ils s’opposent entre autres à la hauteur des bâtiments projetés. Rappelons que le quartier est essentiellement composé de bungalows et de maisons deux étages.

Des propriétaires craignent aussi que les travaux endommagent le solage de leur résidence.

Scrutin

Les personnes qui habitent dans la zone concernée et dans huit des neuf zones contiguës à l’église pourront se prononcer lors du scrutin qui aura lieu à l’école La Relance.

Ils devront se prononcer sur le projet lui-même, qui prend la forme d’un PCCMOI, soit un plan particulier de construction, de modification et d’occupation d’un immeuble. Le scrutin portera aussi sur le changement de zonage nécessaire à la réalisation du projet. La Ville doit permettre un usage résidentiel sur le site de l’ancienne église.

Partager cet article
0 0 vote
Article Rating
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Robert Bélanger
Robert Bélanger
1 année plus tôt

Un bel effort pour conserver un peu l’histoire de St-Gérard. Le gros possible a été fait. Jeune nous allions à la messe à la chapelle de l’École Ste-Jeanne -D’arc. Nous y avons fait notre première communion. À notre école il y avait les cadets, on y apprenait la drill, le tir à la carabine.
Ensuite il y a eu la construction de l’Église, ensuite la confirmation, les journées de Noël, les messes de minuit, la chorale, les dimanches Pascal. C’est certain qu’il est difficile de laisser aller tous ces souvenir, c’est certain que nous ne fréquentons plus ces lieux, mais il reste les beaux souvenirs. Surtout c’est très triste de dire que ces gens qui se plaignent ne fréquentent plus ces lieux.
C’est vrai, félicitations pour ce nouveau projet

Sylvie Berger
Sylvie Berger
1 année plus tôt

Cette église avait remporté le Prix du Gouverneur Général en matière d’architecture et elle faisait notre fierté. J’abonde dans le sens de Monsieur Robert Bélanger. J’espère que ce projet se réalisera et donnera une seconde vie à cette magnifique église. J’ai été élevée sur la rue Lebeau, donc tout près de cette église. Certes, cette construction aurait un impact sur les quadrilatères situés en périphérie de celle-ci, en apparence comme en mouvement. Mais le visage de ce qui fut la paroisse Saint-Gérard Magella a d’ores et déjà changé. On ne peut s’attendre à ce que les quartiers établis depuis longtemps ne changent pas d’aspect. Le visage de cette portion de l’ancienne paroisse a déjà changé et continuera de changer au fil des décennies à venir, à l’instar de tout ce qui constitue cette ville en mouvement et en progression constante qu’est Saint-Jean-sur-Richelieu.