Christine Normandin du Bloc québécois l’emporte haut la main

Par Louise Bédard
Christine Normandin du Bloc québécois l’emporte haut la main
Christine Normandin sera la première femme à représenter Saint-Jean à la Chambre des communes. (Photo : Photo Le Canada Français - Julien Saguez)

La candidate bloquiste dans le comté de Saint-Jean, Christine Normandin, l’emporte avec une majorité de 8895 voix et 45,3% des suffrages.

Elle a distancé facilement son adversaire, le député sortant Jean Rioux qui termine avec 18 230 votes, soit 30,4% des appuis.

Au troisième rang, Martin Thibert, du Parti conservateur, récolte 6290 votes représentant 10,5% des suffrages.

Sans n’avoir jamais fait campagne et mis les pieds dans le comté, la candidate du NPD, Chantal Reeves, amasse tout de même 4621 votes. Elle devance le candidat du Parti vert, André-Philippe Chenail, qui a mené une campagne active dans la circonscription. Il doit se contenter de 2998 votes.

Le Parti populaire du Canada et le Parti pour l’Indépendance du Québec ont attiré moins de 1% des votes.

Le taux de participation a été de 65,83%.

Plus d’informations dans l’édition de jeudi du journal Le Canada Français.

 

Partager cet article
0 0 vote
Article Rating
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal Reeves
Chantal Reeves
1 année plus tôt

J ‘ai de la famille dans le comté depuis trente ans, et il est exagéré de dire que je n’ai jamais mis les pieds dans le comté… Il est vrai de prétendre que je n’ai pas fait de campagne de terrain faute de temps et d ‘argent puisque je suis une militante NPD de longue date, à ma troisième campagne, qui a subi les nombreuses coupures des gouvernements successifs dans tous les services, ce qui a eu de nombreux impacts indirects sur les devoirs qui s’imposent à moi, en tant que femme aidante naturelle d’une mère âgée et grand mère d’une petite-fille lourdement handicapée tout en devant travailler à plein temps aux services des citoyens et citoyennes de Montréal à des horaires atypiques.
Sans nul doute j’aurais aimé représenter et défendre les intérêts des citoyens et citoyennes de St-Jean, avec cœur courage et compassion, comme je fais dans ma vie actuelle, tous les jours ( j ‘étais aussi déléguée syndicale), mais je suis heureuse de l’élection d’une première femme en tant que députée de St -Jean, et j’ose espérer que les politiques pour contrer les changements climatiques (possiblement liés aux inondations mémorables à St-Jean) et la diminution des frais de factures de téléphonie pour tous et d ‘autres propositions mises de l’avant par le NPD obtiendront l’appui de Madame Normandin! Je tiens à la féliciter ainsi que tous les candidats qui ont posé leur candidature dans cette élection fédérale !