La police a vérifié l’état des conducteurs

Par Louise Bédard
La police a vérifié l’état des conducteurs
Les policiers de la Sûreté du Québec et ceux de Saint-Jean-sur-Richelieu ont tenu un barrage routier à l'angle de la route 104 et de l'autoroute 35 à Iberville dans la nuit de samedi à dimanche. (Photo : Gracieuseté)

Dans la nuit du 12 au 13 octobre, les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC du Haut-Richelieu ont effectué un contrôle routier en collaboration avec les policiers du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’opération a eu lieu à l’intersection de l’autoroute 35 et de la route 104, dans le secteur Saint-Athanase. Elle a permis de vérifier la capacité de conduire de plusieurs dizaines d’usagers de la route.

Parmi ceux-ci, un conducteur interpellé a refusé de se soumettre aux tests de l’appareil de détection approuvé. Le dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales pour la suite des procédures. Les policiers ont également appliqué sur le champ les sanctions administratives concernant la saisie du véhicule et la suspension du droit de conduire de l’individu.

Cette opération policière a été réalisée dans le cadre de la surveillance accrue du réseau routier qui se poursuit jusqu’à la fin du congé de l’Action de grâce.

Les policiers rappellent les trois principales causes de collisions entraînant des décès ou des blessures graves: la vitesse, la distraction et la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

 

Partager cet article
0 0 votes
Article Rating
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments