Du tennis en fauteuil roulant à Saint-Jean

Par Richard Hamel
Du tennis en fauteuil roulant à Saint-Jean
Le Johannais Yan Martin expérimentait le fauteuil adapté au tennis pour la première fois.

Des activités de tennis adapté pourraient bien être organisées en 2013 à Saint-Jean-Jean-sur-Richelieu. L’Association de tennis junior du Haut-Richelieu, le Centre montérégien de réadaptation, Parasports Québec et l’Association des sports adaptés de la Rive-Sud manifestent le désir de créer un programme adapté aux personnes en fauteuil roulant.

Ces différents partenaires ont tenu une activité d’initiation au tennis adapté, le 7 septembre dernier, sur les terrains du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. Les six participants qui ont répondu à l’invitation ont pu se familiariser avec le sport en effectuant des échanges et en s’adonnant à un parcours d’habiletés.

Certains ont fait l’essai pour la première fois d’un fauteuil roulant adapté au tennis, dont le Johannais Yan Martin.

«J’ai déjà joué au tennis, mais j’utilisais mon fauteuil. Disons que l’angle des roues et les déplacements sont différents avec le fauteuil adapté», mentionne-t-il.

Devenu paraplégique à la suite d’un accident de voiture survenu il y a dix ans, Yan Martin souligne qu’avec quelques séances d’entraînement, il se débrouillera bien dans un fauteuil adapté au tennis.

Le tennis en fauteuil roulant se joue selon les mêmes règlements que le tennis conventionnel. «La seule différence, c’est qu’on le droit à deux bonds de la balle», précise Yan Martin. «Les revers sont moins puissants parce qu’on utilise une seule main, mais les miens sont précis…», assure-t-il.

Âgé de 28 ans, Yan Martin étudie en kinésiologie à l’Université de Sherbrooke et effectue son stage de travail chez Actiforme à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Deux autres Johannais, usagers du Centre montérégien de réadaptation, prenaient part à la séance d’initiation, soit Claude Richard et Myriam Adam. Cette dernière s’illustre en paracyclisme, elle qui a remporté une médaille d’argent lors des Championnats canadiens tenus au cours de l’été à Baie-Comeau. Elle fait également partie de l’équipe de hockey-luge, Les brise-glaces sur la Rive-Sud.

Trois autres usagers du CMR, Stéphanie Boucher, de Châteauguay et Loïc Ollivier, de Saint-Hacinthe, joueurs de hockey-luge ainsi que Jessy Dufour-Yip, de Beloeil, étaient aussi au rendez-vous.

Coordonnateur des activités adaptées au CMR, Jean-Philippe Desrochers souligne que les partenaires planifient une deuxième séance d’initiation de tennis adapté cet hiver, possiblement au centre Sani Sport de Brossard.

Mentionnons que les fauteuils roulants utilisés lors de l’activité du 7 septembre ont été prêtés par l’organisme Parasports Québec.

L’Association de tennis junior aura le sien prochainement grâce à une subvention de 2000$ venant de la Fondation du tournoi de golf de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’ATJHR souhaite, en collaboration avec les partenaires, un programme de tennis adapté ici en 2013. L’objectif vise à favoriser la participation sociale des personnes ayant un handicap physique par le biais du sport adapté.

Pour toute information concernant les sports adaptés en Montérégie, il est possible de contacter Jean-Philippe Desrochers au 450 676-7447, poste 2257.

Partager cet article
0 0 vote
Article Rating
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments